article_3020

La nuit du 5 octobre 1985, la famille Day – la mère et les deux filles- est retrouvée massacrée. C'est la seule survivante, Libby, 7 ans, qui appelle les secours. Le fils aîné, Ben, est accusé et condamné à la prison à perpépuité. Vingt-cinq ans après, Libby est contactée par un groupe fasciné par les histoires de meurtres et de tueurs en série. Contre rémunération, elle accepte d'aller parler à certaines personnes liées de près ou de loin aux meurtres de sa famille. En effet, ce groupe est persuadé que Ben est innocent et veut que Libby, dont le témoignage a aidé à condamner son frère, les aide à prouver leur théorie.

Très bon moment de lecture. Gillian Flynn écrit de manière très fluide et construit remarquablement bien son récit, de manière à créer un maximum de suspense jusqu'au bout. À essayer de diriger le lecteur vers un fausse piste aussi ! La vie de Libby, vingt-cinq ans après les faits, au fur et à mesure de ses pérégrinations (tous les protagonistes se sont étalés dans différents Etats autour du Missouri), alterne avec le déroulement de cette tragique journée de janvier 1985.

Les Apparences, de la même auteure, présentait une intrigue plus complexe, plus recherchée, toutefois j'ai préféré Les lieux sombres. Libby est pour moi une héroïne bien plus intéressante que le couple glacial formé par Amy et Nick. Brut de décoffrage, fainéante, voleuse, elle représente malgré ses défauts, ou plutôt grâce à eux, un personnage formidablement attachant.

Ce que j'apprécie aussi beaucoup dans les deux ouvrages que j'ai pu lire de Gillian Flynn, c'est qu'une fois le mystère dévoilé, elle nous l'explique dans les moindres détails. Toutes nos questions trouvent réponses, elle ne laisse rien en suspens. Les auteurs qui laissent au lecteur le soin de résoudre seul les points non-éclaircis, c'est déplaisant. 

À lire. D'autant plus qu'une fois entre les mains, on ne lâche plus ce livre passionnant.

FLYNN G. Les lieux sombres, Sonatine, 2010

Ce roman existe en poche ; il est édité chez Livre de poche avec la même très belle couverture.

Pour les gens de la région de Malmedy, cet ouvrage se trouve à la bibliothèque communale.