9782226230591g

Gérard de Cortanze nous raconte la vie de l'artiste peintre mexicaine Frida Kahlo dans un mélange de biographie, d'étude et de compte-rendu. Au début, j'avais l'impression de lire un mémoire, puis peu à peu, le roman s'est transformé en une biographie plus traditionnelle.

L'auteur nous donne les raisons du choix de ce personnage dans les premières pages, mais aucun enthousiasme, ni même d'entrain ne transparaît dans ce récit. La voix de Gérard de Cortanze m'a parue sans passion et comme nous ne sommes pas face à une véritable biographie, je m'attendais à ce que l'auteur donne plus souvent son sentiment.

Il le donne pourtant quand il évoque Diego Rivera, qui joue ici le mauvais rôle, celui de bourreau de son épouse. Il apparaît comme un homme lâche, odieux avec Frida et dépourvu de la moindre empathie. J'ai eu le plaisir de lire il y a plusieurs années l'ouvrage d'Hayden Herrera (Frida : une biographie de Frida Kahlo) et je n'avais pas souvenir d'un tel infâme personnage.

Conclusion : une lecture pas très emballante, surtout parce qu'elle ne m'a rien appris de nouveau. Pourtant, l'écriture est belle. Pour tous ceux qui désireraient lire un roman sur Frida Kahlo, je conseillerais plutôt Frida : une biographie de Frida Kahlo, passionnant, archi complet et terriblement instructif.

Par contre, je trouve que la couverture de l'ouvrage de de Cortanze est magnifique. Non seulement la photographie est superbe, mais elle est surtout très bien choisie. Frida a beau effectuer un geste quotidien, celui de défaire ses cheveux, elle nous paraît énigmatique, à cause de ses yeux baissés et de cette puissante intériorité qui transparaît, malgré, comme le dit Gérard de Cortanze, ses efforts pour la cacher au public.

Cortanze de, Gérard, Frida Kahlo la beauté terrible, Albin Michel, 2011

Pour tous les lecteurs de la région de Malmedy, l'ouvrage se trouve à la bibliothèque communale.