MorwennaMorwenna est une jeune fille de quinze ans originaire du pays de Galles. Il y a un an, elle a perdu sa sœur jumelle dans un accident de voiture dont sa mère est responsable. Depuis placée chez son père qu’elle n’avait jamais vu, elle est rapidement envoyée dans une pension pour jeunes filles. Là-bas, le sport lui étant interdit à cause des séquelles de l’accident, elle lit à n’en plus finir. Pour oublier sa douleur, sa solitude et sa folle de mère.

J’attendais beaucoup de ce roman, les critiques étaient élogieuses. Effectivement, le panel de romans de science-fiction évoqué est impressionnant. L’héroïne lisant plusieurs livres par jour, et presque uniquement de la SF et de la fantasy, c’est vous dire la quantité d’ouvrages dont elle nous parle. Il y a deux phrases que j'ai adorées : Le prêt entre bibliothèques est une des merveilles du monde et une gloire de la civilisation : sincèrement, je pense pareil ! Sans ça, il y a tant de livres que je n'aurais pas pu lire ! Aussi : Comme les tournesols sont héliotropes, nous sommes naturellement attirés par la librairie. J'adore !

Ça, j’ai aimé. Le reste de l’histoire ne m’a pas vraiment emballée. L’atmosphère est envoûtante, l’école, la ville, le manoir paternel, mais tout ce qui a trait à la magie m’a laissée un peu perplexe. J’aurais préféré que Morwenna nous parle plus de sa sœur, de leur lien, de leur passé, qu’elle soit à la recherche de quelque chose, qu’elle vive simplement une aventure. Pour mieux la cerner, comprendre sa personnalité et l’apprécier. Là, à part une énumération de romans et les activités journalières d’une adolescente de quinze ans qui lit beaucoup et croit à la magie, franchement, il n’y rien d’autre. Cette absence d’intrigue m’a gênée parce que cela rend le roman un peu ennuyant. C’est dommage parce qu’il y a beaucoup de bonnes idées.

La couverture est superbe !

WALTON JO, Morwenna, Denoël, 2014

Ce livre est disponible à la bibliothèque de Malmedy.