BattleRoyale_roman_pocheLes quarante-deux élèves d’une classe de 3e comme il y en a des centaines dans la République d’Asie pensaient partir tranquillement en vacances en car. Ils se réveillent pourtant au milieu de la nuit dans une classe inconnue. On leur annonce brutalement qu’ils ont été sélectionnés pour participer au programme Battle Royale : ils doivent tous s’entretuer ; le survivant gagne.

Ça ne vous rappelle rien ? Hunger games bien sûr. Je ne vais pas m’amuser à comparer les deux ouvrages, mais il est certain qu’après avoir lu Battle royal, écrit bien avant la trilogie américaine, je ne vais pas louer l’imagination de Suzanne Collins.

J’ai beaucoup apprécié ce roman. Il pose des questions universelles très intéressantes, présentes aussi dans Walking dead, et impossible d'y répondre sans y être confronté. Vais-je me battre ou déciderais-je de ne pas participer, comme l’a fait le jeune couple d’amoureux dès le début de l’histoire, en se jetant de la falaise. Comment mes camarades vont-ils se dévoiler ? Qui sera bourreau ? Qui sera victime ? La difficulté est d’autant plus exacerbée ici, que les protagonistes se connaissent. Ils ont passé des années ensemble. Certes, on ne connaît jamais véritablement les gens, mais c’est surtout la question de savoir jusqu’où chacun est prêt à aller pour garantir sa survie qui se pose.

Un bémol, tout de même, certainement uniquement relevé par les lecteurs européens : il y a beaucoup de personnages et les patronymes japonais n’étant pas évident à retenir, j’ai parfois eu certaines difficultés à me rappeler qui était qui.

TAKAMI Toshun, Battle royal, Livre de poche, 2008