la-5e-vague-4022842Cassie survit tant bien que mal dans un monde dévasté par les extraterrestres. Elle a perdu ses parents mais tente coûte que coûte de retrouver son petit frère, enlevé par un groupe de militaires.

Il m’a fallu lire plus de la moitié du roman avant de réellement entrer dans l’histoire et dans le vif de l’action. C’est l’arrivée du silencieux qui a fait un peu bouger les choses et qui place réellement l’histoire dans le présent. Avant cela, l’héroïne nous parle surtout du passé, qui doit bien évidemment être évoqué, mais qui ne fait guère avancer les choses. Cassie n’est pas non plus particulièrement sympathique et la distance qu’elle maintient avec les gens est carrément ressentie par le lecteur. Difficile de s’attacher à elle au début, et à nouveau, merci au silencieux, qui rend la jeune fille un peu plus agréable.

La deuxième partie rattrape la première et l’histoire est beaucoup plus intéressante. Et du coup, cela donne envie de lire la suite !

Accrochez-vous donc, bien que le roman ne révolutionne pas le genre, il m’a fait passer un agréable moment de lecture.  

YANCEY R., La 5e vague, Robert Laffont, 2015

Merci, Claire, pour le conseil !