les-quatre-de-baker-street,-tome-5---la-succession-moriarty-431917Pour une fois, Sherlock Holmes est un peu plus présent dans ce cinquième volume. Parce qu’on l’a cru mort dans le quatrième ?

Ce cinquième volume est tout aussi bien que les précédents. Une aventure rondement menée et un dessin superbe. Cette série est excellente, pas seulement esthétiquement, mais aussi narrativement que contextuellement. Les héros sont attachants, leurs personnalités fouillées. On ne s’ennuie pas une seconde, c’est un plaisir pour les yeux et le contexte victorien et les références à Sherlock Holmes, une mine d’informations. Que demandez de plus ? En outre, pas besoin d’être fan du détective ou de connaître les romans pour apprécier cette série.

DIJAN J. B., ETIEN D., LEGRAND O., Les quatre de Baker Street, tome 5, Vents d’Ouest, 2014