indexKivrin, jeune historienne anglaise, a la possibilité de partir quelques semaines en voyage d'observation au Moyen-Âge, en 1320 exactement. Son professeur, Gilchrist, s'est opposé à ce choix, qu'il estime beaucoup trop dangereux. Aucun historien n'est jamais parti si loin dans le temps, et ce, pour des questions de sécurité. Malgré cela, la jeune femme s'en va.

J'avais lu ce roman il y a fort longtemps, et à l'époque, je n'avais pas réellement apprécié, à cause, j'en suis certaine, de mon jeune âge. Les romans de Connie Willis ne sont pas toujours évidents à lire, notamment parce que l'intrigue prend énormément de temps à se mettre en place, qu'il n'est pas toujours facile de s'y retrouver dans les personnages. En plus, l'intrigue, au final, est minime, parce que laisse la place au contexte et aux personnages. Ces caractéristiques, j'ai appris a les apprécier, tellement les ouvrages de cette auteure sont bons. Pour cela, du moins en ce qui me concerne, je pense qu'il faut acquérir une certaine maturité littéraire.

Dans Le grand livre, l'intrigue est double : Kivrin, au Moyen-Âge, où tout ne se passe pas aussi facilement qu'espéré, et Gilchrist et ses collègues, au XXIe siècle, où tout ne se passe pas du tout comme d'ordinaire. Je me rappelais de ce qui se passait au XIVe siècle, mais franchement, j'avais oublié le reste. Tant mieux, je n'en ai que plus apprécié le roman. Ce qui était assez chouette aussi, c'est de "retrouver" Gilchrist et certains personnages qui apparaissent dans Black Out (à venir). Ce dernier, d'ailleurs, m'a davantage plu que Le grand Livre. Plus d'action, de peps, des héros attachants, une époque historique que me plaît plus (le Moyen-Âge ne m'a jamais beaucoup intéressée).

Le grand livre, s'il ne fait pas partie de mes romans préférés de cette auteure, est tout de même un excellent ouvrage de science-fiction historique. Lisez le diptyque Black Out avant ou après !

WILLIS Connie, Le grand livre, J'ai Lu, 2004