phobos-tome-2-701013-250-400Léonor et ses compagnons de voyage se sont posés sur Mars. Commence pour eux une cohabitation inhabituelle et surtout, très peu naturelle, puisque tous doivent faire semblant de n'être au courant d'aucune des manigances de Serena McBee.

Un deuxième volume fort agréable, à l'image du premier. J'aurais aimé qu'on s'attarde un peu plus sur certains des compagnons de Léonor, et pas seulement sur elle, de même que l'idée -attention spoiler- de l'abstinence m'a fait grincer des dents (allez, quoi, ces jeunes gens ont dix-huit ans et sont coincés sur une planète et on veut nous faire croire qu'ils ont la force d'esprit suffisante pour vivre comme frères et sœurs ? Quel est le but réel de l'auteur avec ça ? Prôner l'abstinence chez les jeunes ? Ne pas écrire de scène de sexe ? Il écrit une histoire sur des jeunes couples envoyés dans l'espace, Bon sang ! Enfin, bref, c'est un autre débat). En dehors de quelques points négatifs à relever, ce deuxième tome est réussi et prouve que Phobos est une série qui possède tous les ingrédients d'une bonne dystopie pour jeunes adultes.

DIXEN Victor, Phobos, tome 2, Rageot, 2015