Couv_100978Julie et son compagnon de route/sauveur Dillon se cachent dans le désert du Nevada, protégés par deux motards, amis du jeune homme. Malgré toutes leurs précautions, ils sont retrouvés par Ivy, à la solde du centre de recherche nucléaire, ou qui semble l’être, et la chasse reprend. Les choses se corsent d’autant plus avec l’arrivée du SDF/homme bizarre/illuminé qui les poursuit également, et qui porte le même métal que Julie sur sa peau. Qui fait autant de dégâts que celui de la jeune femme.

Quelle frustration une fois ce deuxième volume refermé. Je n’ai pas pu prendre les suivants à la bibliothèque, parce que ma carte était remplie ! Grrr. Le suspense est terriblement bien distillé dans cette série, Nom de Nom. Je me console en me disant qu’il y a encore un tas de tomes qui m’attend. La série en compte six, très exactement. L’auteur ne nous donne pas plus d’informations sur les personnages, à part un peu sur Annie, la petite amie décédée de Dillon, et porteuse originelle de cette combinaison de plutonium 21. C’est un peu frustrant, mais l’accent est mis sur l’action, et sur ce mystérieux illuminé qui tue tout le monde sur son passage. Très chouette série, qui, même si n’est pas particulièrement originale, est divertissante et me plaît beaucoup.

MOORE Terry, Echo, tome 2, Rêves atomiques, Delcourt, 2010