1507-1Olivia Taylor-Jones est la fille adoptive d’un couple de riches et célèbres philanthropes de Chigago. Jusqu’au jour où elle apprend que ses parents biologiques sont en prison depuis de nombreuses années, et connus du monde entier pour les nombreux meurtres qu’ils ont commis. Olivia, de son vrai nom, Eden, décide de tout quitter et de partir à la recherche de ses racines.

Mauvais augures est un mélange de thriller et de fantastique. Cainsville est une ville mystérieuse, au passé particulier, bien caché par les habitants. L’atmosphère, les secrets, les quelques manifestations fantastiques sont des éléments qui génèrent un climat de tension et de suspense réussi -et bénéfique. Le synopsis annonçait une histoire originale et passionnante, mais j’ai été un peu déçue. Je trouve que l’héroïne manque de quelque chose pour être réellement attachante, que le binôme qu’elle forme avec l’ancien avocat de sa mère manque aussi un peu de sel. J’ai un peu de mal à voir où l’auteur veut en venir, en réalité. Mauvais augure est le premier volume d’une série, et il s’agit ici peut-être simplement d’un premier volume qui met les éléments en place, plutôt que d’un premier volume qui démarre sur les chapeaux de roue. Malgré tout, et même si j’ai apprécié ma lecture, ce roman me laisse perplexe et sur ma faim. Ce qui est d’autant plus malheureux, puisque la suite de la série n’est pas traduite en français. Impossible de se faire une nouvelle opinion dans ces conditions ; à moins de lire en anglais, mais ce tome 1 ne m’a pas suffisamment convaincue.. Bragelonne ? Une petite traduction ?

ARMSTRONG Kelley, Cainsville, tome 1, Mauvais augure, Bragelonne, 2014