indexDans un petit village de montagne, près de la frontière allemande, Brodeck est chargé d'écrire un rapport sur la mort d'un étranger, l'Anderer, qui vivait dans le village depuis quelques mois. 

Je n’ai pas lu le roman de Philippe Claudel, je n’en avais que vaguement entendu parler. Par contre, Manu Larcenet, je connais et j’adore son travail. Le combat ordinaire, par exemple, est pour moi une des meilleures séries de bande dessinée qui soit. Ici, c’est le trait de Blast, rude et cru, noir et blanc, qui sert une histoire terrible, sombre et lourde. Les paysages sont superbes. On a vraiment l’impression de se retrouver en montagne, de marcher dans la neige, d’avoir froid, d'être dans la peau de Brodeck. 

Quel sentiment de frustration après ce premier volume ! Il me tarde de découvrir le suivant.

LARCENET Manu, Le rapport de Brodeck, volume 1, L’autre, 2015, Dargaud