IMG_2027

Choix pour le moins particulier, me diriez-vous… Laissez-moi vous expliquer la genèse de cette lecture 😊 Je suis une grande amatrice de série, et je viens d’en finir une réellement excellente. The Knick. Dans la saison 2, un des héros médecin rencontre une charmante journaliste d’investigation (la première du genre, d’ailleurs), qui fait un reportage sur l’hôpital, et qui est connue pour avoir passée plusieurs jours dans un asile dans un but d’investigation. Le reportage qui en était ressorti avait marqué les foules. Le hasard faisant bien les choses (ou parce que le hasard n’existe pas, dirait mon amie Virginie), je tombe directement sur l’ouvrage 10 jours dans un asile à la bibliothèque deux jours plus tard. Ni une ni deux, je n’ai pas hésité à le prendre.

Petit ouvrage assez cours, 10 jours dans un asile relate le séjour de Nellie Blye dans un asile psychiatrique de l’état de New-York. La jeune femme y avait été envoyée par le directeur du journal pour lequel elle postulait, afin de remonter des informations par rapport aux conditions de vie des femmes qui y était enfermée. Conditions de vie évidemment catastrophiques, elles étaient notamment victimes de violence physiques de la part des infirmières. L’écriture et le thème sont certes dépassés, mais il est assez intéressant de lire un ce reportage, un des premiers du genre, pour ce qu’il est justement, et parce qu’il est un compte-rendu d’une certaine époque.

Je me demande si je ne vais pas emprunter Le Tour du monde en 72 jours !

NB : Foncez sur The Knick ! Cette série est excellente.

BLYE Nellie, 10 jours dans un asile, ed. du Sous-sol, 2015