f-wd19524cfafb00142026Depuis les horreurs perpétrées par Negan, Rick et son groupe font profil bas. Ils tentent de payer leur tribut aux sauveurs.

Negan est toujours dans les parages et sa présence terrorisante n’en finit plus d’envahir ces pages. Franchement, depuis qu’il est apparu, je lis la peur au ventre (bon, j’exagère un peu. Mais j’ai la trouille que ce type immonde ne massacre un personnage que j’aime bien, genre un des survivants du groupe originel). Il y a de l’action, quelques moments d’introspection, mais ça n’arrête pas. D’autant plus que le volume se termine sur une déclaration de guerre entre Negan et Rick.

Je suis déjà allée chercher les suivants à la bibliothèque !

KIRKMAN R. & ADLARD C., Walking dead 19, Ezechiel, Delcourt, 2014