001249Peter a finalement accepté de travailler pour son grand-père dans les laboratoires de Pincent Pharma, là où les pilules de Longévité sont conçues. Non pas qu’il se soit mis à éprouver de la sympathie pour cet homme cruel, mais sa petite incursion au sein même de cet organisme pourrait aider le Réseau souterrain. La résistance pourrait-elle faire tomber ces lieux terrifiants ?

Très chouette roman, cependant peut-être pas aussi chouette que La déclaration. Anna est beaucoup trop absente et effacée. La voir dans un rôle de femme au foyer alors que son compagnon va boulotter tous les jours pour ramener l’argent du ménage –tout en travailler pour la résistance- ne m’a franchement pas plu. On a dépassé les années 60, là. Elle pourrait faire de plus grandes choses et la petite action qu’elle mène avec l’aide d’une dame rencontrée dans la rue donne l’impression d’avoir été ajoutée par l’auteure histoire de faire bouger un peu son héroïne. Peter est un garçon sympa, mais pas aussi attachant qu’Anna. Malgré ce petit bémol, l’intrigue dans son ensemble avance bien et je me réjouis de voir ce qu’il va se passer dans le troisième et dernier volume.

Mon billet sur le volume 1 : ici.

MALLEY Gemma, La résistance. L’histoire de Peter, Naïve, 2008