51z2PWkGprL10 ans ont passé. Richard Aldana est encore enfermé dans les geôles du roi. L'absence de Marianne et Adrian est terrible. Elorna a grandit et a rejoint la Garde Royale.

Toujours drôle, toujours vif, j'ai beaucoup aimé ce septième volume. Même si Marianne et le petit Adrian me manquent beaucoup... Il faut un petit temps avant que les choses ne se mettent en place, et certains personnages secondaires du précédent cycle - je parle bien sûr d'Elorna- prennent plus de place. Même s'ils ne remplaceront JAMAIS mes héros chouchous, ça c'est sûr. Je me réjouis tout de même de voir comment cette jeune femme va évoluer. 
 
C'est quand même drôlement sympa cette série. J'ai parfois l'impression que le fait qu'elle ne se prenne pas au sérieux la rend d'autant plus excellente que ces autres nombreuses qualités. On sent que les auteurs s'amusent. On sent qu'ils mettent toutes les références qu'ils veulent, on sent leur grande liberté, et leur folie. C'est un régal :)
Les billets précédents : tome 6, tome 5, tome 4, tome 3, tome 2 et tome 1.

 BALAK, SANLAVILLE M., VIVES B., Lastman volume 7, Casterman, 2015